La revue


Numéro 117

Connaître le mouvement espéranto
Revue bimestrielle
Vous y exprimer
Y participer

Espéranto-Info est une revue bimestrielle de 24 pages couleurs, en langue française et parfois bilingue avec l’espéranto, qui vous permet de connaître le mouvement de l’espéranto.
Revue associative, elle vous permet aussi de vous y exprimer : envoyer un courrier pour la rubrique “courrier des lecteurs”, proposer un article occasionnel, participer aux corrections, participer régulièrement à une rubrique, passer une annonce.

Rubriques de la revue Espéranto-Info

  • Thème de l’espéranto : dossier
  • Mouvement espérantiste à l’étranger : dossier
  • Brèves : un tour rapide de l’information.
  • Revue de presse : extrait de la presse papier et du net
  • Chansons : traductions de chants francophones et autres avec accords de guitare
  • La kato : affiche pour pratiquer l’espéranto sur un thème, avec humour.
  • Tra la mondo : un tour du monde des rencontres organisées en espéranto
    • Pasintaj eventoj :  en images des rencontres passées.
    • Pasontaj eventoj :  à travers une trentaine de rencontres à venir.
  • JeuxHistoireRecette de cuisinebricolage (en espéranto ou bilingue)
  • Le jardin des petits écoliers : jardiner d’une manière particulièrement efficace.
  • Livres : Présentation de livres en espéranto.
  • Courrier des lecteurs.
  • Article bilingue : Une histoire en français et espéranto.
  • Portrait d’une personnalité du monde espérantophile.

Les soutiens et participations sont les bienvenus. Les dons apparaissent en p.3 de la revue.

18 thoughts on “La revue

    1. Merci pour l’information. Je ne connaissais pas encore votre revue qui me plait et m’intéresse beaucoup.
      Je voudrais bien m’y abonner.
      Sylvie de Villefranche sur Saône (près de Lyon)

  1. BRAVO pour cette belle présentation.
    Quelques propositions
    1) serait-il possible d’indiquer le numéro de chaque revue présentée, afin que si une personne veut commander tel ou tel numéro, elle puisse le faire ?
    2) j’ai cliqué sur la carte de visite .Lorsque j’ai voulu revenir en arrière, impossible .
    3) serait-il possible de sous-titrer
    – en espéranto les paroles de l’hymne espérantiste pour que nous puissions mieux comprendre ces paroles
    – en français pour que les non espérantistes comprennent la beauté morale de cet hymne ?
    Merci
    Amike
    Emie Mas

  2. Bravo Céline pour la réalisation de ce nouveau site
    Je conte en parler sur mon site très visité.
    Si tu es de passage en Belgique viens nous voir.
    Entre temps , j’active mon nouveau projet très novateur d’une nouvelle pratique funéraire qui transcende et que tu trouveras
    sur le site: http://www.humusation.org mais je reste très branché sur la permaculture dont l’Espéranto fait partie intégrante des valeurs qu’elle porte
    Si l’avenir de la revue Espéranto -info (version papier) était compromise ne pourrait-elle pas continuer en version électronique ? et disponible gratuitement à travers la francophonie des 5 continents dans ce cas les donations devront en couvrir les frais .Je suis partie prenante .
    Guy Basyn

  3. Sendu vian mendon tie :

    EspérantoInfo,
    Col de Coperlac,
    48210 SAINTE ENIMIE

    Po 20€/jare vi ricevas ses revuoj(n). Mi mem planas aboni senretan personon ekde Kristanaskaj festoj.

  4. Bonjour,
    je souhaite ici exprimer un avis personnel sur ma démarche espérantiste, issue d’années de réflexion . La langue internationale a pour but selon moi de créer des ponts entre les peuples en facilitant la communication et en rappelant les motivations de son créateur, Dr Zamenhof, qui lui a associé une philosophie pacifiste. C’est pourquoi je ne crois pas que les espérantistes devraient promouvoir la survivance des langues régionales, lesquelles créent des obstacles ā la communication, ni se soucier de la puissance de l’anglais, lequel est lui aussi facteur d’unité et de communication dans le monde, sauf pour en souligner la difficulté d’apprentissage par rapport ā l’esperanto (dûe ā sa phonétique et son accentuation très complexes, c’est un licencié d’anglais qui l’écrit).
    L’ignorance crée la suspicion, laquelle crée finalement des tensions . Ce qui distingue l’esperanto de l’anglais c’est donc aussi la bonne volonté, l’ idéal de paix et d’unité, ainsi que la sagesse pratique qui lui sont associé et ces valeurs sont indissociables de sa démarche initiale. Toute publicité en sa faveur devrait en tenir compte. Sa force morale , le dynamisme de son essence sont dans ces valeurs. Ne nous perdons pas dans des politiques qui selon moi ne sont pas pertinentes.
    Avec espoir et amitié.

  5. Saluton Céline,
    Ĉiujare mi abonas novan revuon, kaj ĉi jare estas via vico dank’al ĝia pli bela kaj alloga aspekto kaj ankaŭ la diversaj temoj traktataj (Mi pagis antaŭ 30 minutoj per Paypal). Ankaŭ dankon pro la tre interesa enreta videoaro pri la lasta Lillo-UK ! Tamen atentu pri la ankoraŭ tro multnombraj gramatikaj eraroj en la esperanto-tekstoj (inkluzive la lastpaĝa bildstrio), kiujn mi hazarde rimarkis legante pasintajn numerojn… 😉 Ĉiaokaze grat’ grat’ pro via bona tempovora laboro kaj… bonan daŭrigon ! Bele festu la Jaron Novan kaj ĝis !
    Kisojn
    JF

  6. L’emploi exclusif du francais s’impose, des lors, avec toutefois des articles bilingues pour aiguiser la curiosite, pour s’entrainer a comprendre l’esperanto, ou tout simplement lire l’information uniquement en esperanto. Et aussi toujours presenter la problematique des langues et les avantages de la langue internationale.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *