Archives pour la catégorie Espérantophilie

Allée de l'espéranto

Allée de l’Espéranto

Allée de l’Espéranto – L’action des espérantistes n’est pas toujours visible, aussi quand ils obtiennent un succès, il est de bon ton de le crier dans l’allée… 

Alice Richard et Florian Cézard, deux jeunes espérantistes du groupe de Montpellier, dévoilent la plaque « Allée de l’Espéranto », donnant le signal de la manifestation.

Suite

Espérantophile espérantophone espérantiste – S’intéresser, la parler, la diffuser…

Espérantophile espérantophone espérantiste : l’espérantophile s’intéresse à l’espéranto, l’espérantophone parle la langue et l’espérantiste défend, diffuse l’espéranto. Voici quelques idées de possibilités et d’actions, de lieux de diffusion.

Parfois seulement 2 ou 3 « initiateurs-trices », ont contribué à faire connaître l’espéranto.

• Chez les écologistes : les « Verts », la France en Action – parti écolo du centre-droit, Altertour, Alternatiba avec Guy CAMY, Emile MAS…
• Chez les adhérents des SEL : ce sont deux espérantistes qui ont lancé l’idée d’organiser des journées d’été. Elisabeth BARBEY., entre-autres, est allée présenter l’espéranto durant de telles journées.
• Chez les adhérents des MRERS (Réseaux d’échanges de Savoirs). Idem : Elisabeth B.
• Chez les Citoyens de Monde (Daniel DURAND et plusieurs autres…)

Suite

Étoile espéranto -versions de Fabrice

L’étoile espéranto est verte avec 5 branches, c’est le symbole de l’espéranto le plus ancien. un nouveau est apparu à l’occasion du jubilé de 1987.

De nombreuses variations

Dans chaque revue, vous trouvez une nouvelle étoile espéranto. Avez-vous remarqué que le point final des articles dans la revue contient une étoile ? Une étoile verte, bien sûr… Eh, bien l’étoile change à chaque numéro ! Merci Fabrice pour ces créations, ces variations.

Suite

Créer un club espéranto

Créer un club d’espéranto, même si l’on est seul dans sa ville, c’est possible, utile et même très facile !

Pourquoi créer un club d’espéranto dans sa ville alors que l’on est le seul espérantophone du coin ?

Justement, on pense être le seul du coin, sans savoir que d’autres espérantophones se disent la même chose et ne font rien. Statistiquement, une personne sur mille a déjà des notions d’espéranto et une sur dix mille le parle. Alors dans son coin reculé, il y a forcément un ou plusieurs espérantophones.

Suite

Artiste : Bernard Briançon

L’association Le Beausset a, depuis un an, comme participant aux cours, un artiste. Très intéressé par l’utilisation de l’espéranto, il a déjà exposé en intitulant ses tableaux en espéranto, notamment à Paris en novembre 2015. Il a également exposé pour notre club au Beausset et même pour Espéranto France lors du Congrès 2016 à Marseille. La mise en valeur de ses tableaux fut d’ailleurs un peu trop discrète ! C’est pourtant une chance d’avoir un artiste de valeur si impliqué. Il a même passé avec succès l’examen premier niveau à cette occasion.

Suite

Témoignage – Rencontre avec l’espéranto – Découvrir l’espéranto

Découvrir l’espéranto : j’ai découvert la langue internationale lors de mon séjour au régiment. Un camarade espérantiste m’avait parlé de l’espéranto. Par curiosité plutôt que par conviction, je m’inscrivis à un cours par correspondance.

À quelque temps de là, j’ai  bénéficié d’un voyage collectif aux Pays-Bas.
L’organisation qui patronnait ce déplacement avait son siège à Orléans (Centre National Espéranto Office). Le responsable était Pierre Delaire, de regrettée mémoire.

Suite

Prévention des violences

Prévention des violences

N°115 page 20

Utilisons l’espéranto pour contribuer à créer des alliances entre humanistes de tous pays ! C’est un des principaux buts de l’association « Les Amis de Wangari Maathai et des Batisseurs de Paix »

Rédigé en français, espéranto (et un peu en anglais), le site de l’association a pour but de mettre à disposition tout document pouvant contribuer à faire davantage connaitre la personnalité, les engagements, les réalisations de Wangari Maathai (1940-2011) qui a organisé la plantation de 47 millions d’arbres, milité pour la défense des droits de la femme et de l’être humain et la démocratisation…

Suite

Pommier espéranto et porte greffe avec Emmanuel Rolland

N°119 page 21

Les pommiers « espéranto » sont greffés. L’année 2015 avait été particulièrement sèche au Col de Coperlac sur le Causse Méjean et les greffons sont bien courts.

Pendant que Jules Lebreton, démonstrateur en greffage lors des manifestations des Mordus de la Pomme de Quévert (22) s’appliquait à fixer les greffons sur des MM106, Emmanuel Rolland les installait immédiatement dans des systèmes de 5 litres.

Suite

Dictionnaire technique espéranto de Grésillon en ligne

N°118 page 10

C’est en bricolant au Château de Grésillon (haut-lieu de l’espéranto) et en constatant que nous ne connaissions pas ces mots que nous avons créé la première liste d’outils en espéranto.

Cette liste, affichée sur la porte de l’écurie du Château, s’est agrandie pour devenir un dictionnaire technique sur internet.
Aujourd’hui ce dictionnaire permet de traduire plus de 3 200 mots ou expressions techniques utiles pour fabriquer, construire, réparer et jardiner.
La plupart de nos dictionnaires se limitent aux mots courants et les mots techniques sont difficiles à trouver. Comment traduire un ajustement serré, une clavette parallèle, une panne sablière, une tarière ou une pince multiprise ? Avec le mot borilo comment faire la différence entre une perceuse, une chignole, une mèche, une vrille ou un poinçon ? Le mot stuko désigne t-il un enduit de plâtre, un crépi, du staff, du stuc ou un badigeon ?

Suite